Solennité du jour : 29 décembre 2020

29 DECEMBRE Mémoire des SAINTS INNOCENTS DE BETHLEEM, massacrés par Hérode,

et de notre saint père MARCEL, higoumène du couvent des Acémètes.

OCTAVE DE NOËL.

Hérode voyant un rival dans le petit enfant né à Bethléem, fit massacrer dans cette bourgade les enfants qui n’avaient pas atteint deux ans. Joseph, averti en songe, s’enfuit en Egypte avec la Vierge et l’Enfant Jésus. Ainsi fut réalisée la prophétie de Jérémie : « Une voix a été entendue à Rama : des pleurs et de grandes lamentations, c’est Rachel pleurant ses enfants, et elle n’a pas voulu être consolée car ils ne sont plus ». (Mt 2,18).

Saint Marcel naquit à Apamée, en Syrie Seconde, d’une noble et riche famille, ce qui lui permit de recevoir une instruction littéraire complète. Abandonnant sa situation et la maison paternelle, il vint à Ephèse demander l’hospitalité à quelques pieuses personnes de cette cille. Il se retira quelque temps dans un des monastères de la ville, y pratiqua l’ascèse, puis s’adressa à l’higoumène du couvent des Acémètes et de son successeur Jean, il devint à son tour higoumène du monastère vers 435. Il mourut en paix dans son couvent vers 470.

TROPAIRE DES SAINTS INNOCENTS Mode 1

Nous te supplions, Seigneur, ami des hommes, par les souffrances que les Saints ont endurées pour toi, de guérir aussi toutes nos souffrances.

TROPAIRE DE SAINT MARCEL Mode 8

En toi, Père, s’est conservée sans défaut la divine image. Prenant ta croix, tu as suivi le Christ. Par tes propres œuvres, tu as enseigné à mépriser la chair qui passe et à s’occuper de l’âme, créature immortelle. Aussi ton âme, ô bienheureux Marcel, se réjouit-elle avec les anges.

TROPAIRE DE NOËL Mode 4

Ta Nativité, Christ notre Dieu, a fait luire dans le monde la lumière de la Connaissance. En elle, les adorateurs des astres apprirent d’un astre à t’adorer, Soleil de justice, et à te reconnaitre comme l’Orient venu d’en-haut. Seigneur, gloire à toi !

KONDAKION DE NOËL Mode 3

En ce jour la Vierge enfante l’Etre transcendant. La terre présente une grotte au Dieu inaccessible. Les Anges chantent sa gloire avec les bergers. Les Mages cheminent avec l’astre. Car pour nous vient de naître un enfant nouveau-né, le Dieu d’avant les siècles.

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents

Archives
Défilement vers le haut