Cours et session en ligne d’iconographie

Cours & sessions en ligne

Vous désirez apprendre à écrire une icône en revisitant les fondamentaux du dessin? Vous désirez découvrir les richesses de la tradition byzantine et le patrimoine iconographique de l’Eglise indivise? 

L’atelier iconographique du monastère de l’Emmanuel vous propose des cours individuels ou collectifs en ligne. Vous apprendrez les bases du dessin et les fondements de l’iconographie traditionnelle. Tout au long du cours, une soeur vous guidera pour commencer et parfaire votre icône.

Vous êtes intéressé? Prenez rendez-vous avec sr marthe pour un premier contact.

Langues d’enseignement: français, anglais, arabe.

Cours hebdomadaires & sessions d'iconographie au Monastère - Commandes d'icônes

L’atelier iconographique du Monastère de l’Emmanuel propose aussi des sessions individuelles ou en groupe sur place, à la demande.  

Les cours hebdomadaires ont lieu les samedis après midi au monastère, de 14h à 17h.

Langues d’enseignement: français, anglais, arabe.

Pour tout renseignement complémentaire ou commande, contactez-nous par le formulaire ci-dessous. 

Les Saintes Icônes tiennent une place particulière dans la prière des Eglises d’Orient. Ornant l’église et son iconostase, elles sont présentées tout au long de l’année à la vénération des fidèles. Portées en procession lors des grandes fêtes, elles figurent le Christ et ses Saints, la Très Sainte Mère de Dieu, la Trinité, ou le mystère fêté.

La vénération traditionnelle des icônes fut mise à mal par la crise iconoclaste (VIIIème-IXème siècle). Arguant du second commandement (Exode 20) qui interdit à l’homme de faire aucune représentation de ce qui est sur la terre ou dans le ciel, les opposants à cette tradition taxaient d’idolâtrie ceux qui se prosternaient devant les icônes. Le second concile de Nicée (septième concile œcuménique) en 787 proclama la légitimité du culte des saintes images, en ce sens que la vénération dont elles sont l’objet s’adresse non à la matière mais à Dieu ou aux Saints qu’elles représentent.

La légitimité des icônes s’enracine dans la foi au mystère de l’Incarnation du Verbe en la personne du Christ, vrai Dieu et vrai Homme : à travers le visage du Christ, le Dieu invisible du Sinaï s’est rendu visible. La première icône du Christ, que l’on appelle axeiropoïtos (en grec, « non faite de main d’homme »), est l’image laissée par le Seigneur sur le Linceul après sa Résurrection. Des recherches scientifiques ont montré que cette image aurait probablement servi de modèle pour les premières icônes du Seigneur. Par extension, les Saints créés comme nous à l’image de Dieu, ayant retrouvé par leur ascèse et leur foi la ressemblance perdue après la faute et participant pleinement de la communion divine, peuvent aussi être représentés et vénérés dans la mesure où ils reflètent le visage du Seigneur à qui seul va toute adoration et toute gloire.

Ornant les coins-prière ou les murs, elles rappellent la présence du Dieu invisible et miséricordieux et nous invitent à la prière et la confiance filiale dans les épreuves de la vie. L’iconographie est une part importante de notre spiritualité et notre petit atelier s’inscrit dans cette grande tradition de l’église indivise.

Pour contacter l’atelier d’iconographie du monastère et demander la confection d’une icône, merci d’adresser votre demande ici :

Commandez une icône
ou contactez l'atelier

Les champs marqués d’un astérisque doivent obligatoirement être renseignés pour permettre à la société de traiter votre demande afin de répondre à votre demande de contact/ d’informations / d’inscription à nos newsletter. A défaut nous ne pourrons pas vous répondre et/ou traiter votre demande.
Pour plus d’informations sur la gestion de vos données et les modalités d’exercice de vos droits, nous vous invitons à consulter la Politique de confidentialité du Site

Nos dernières actualités

Défilement vers le haut