Solennité du jour : 28 décembre 2020

28 DECEMBRE Mémoire des SAINTS MARTYRS BRÛLES A NICOMEDIE.

OCTAVE DE NOËL.

La 19ème année du règne de Dioclétien, au mois de mars 303, on afficha partout des édits impériaux ordonnant de détruire les églises, de brûler les Ecritures, et proclamant déchus de leurs donctions ceux qui étaient en charge s’ils demeuraient dans la profession du Christianisme. Peu après, sous l’instigation de Maximien Galère et de Dioclétien, de nouveaux décrets furent promulgués, ordonnant d’emprisonner tous les chefs d’Eglise, de quelque pays qu’ils soient, et de les contraindre ensuite, par tous les moyens, à sacrifier. A Nicomédie, la grande église fut détruite, et celui qui alors présidait à cette église, Anthime, fut décapité à cause du témoignage qu’il rendait au Christ. Une foule de martyrs le suivit. Un incendie, hypocritement commandé par Maximien, se déclara dans les palais impériaux de Nicomédie ces jours-mêmes. Sur un soupçon mensonger, la rumeur ses répandit qu’il avait été allumé par les chrétiens ; aussi, sur un ordre impérial, furent-ils mis à mort en masse et sans distinction : les uns furent égorgés par le glaive, d’autres furent brûlés et on raconte qu’emportés par un zèle divin et indicible, des hommes et des femmes s’élançaient dans les bûchers ; les bourreaux en lièrent en foules d’autres sur des barques et les précipitèrent au fond de la mer.

TROPAIRE DES MARTYRS Mode 2

Heureuse la terre arrosée de votre sang, athlètes du Seigneur ! Saintes les demeures qui ont accueilli vos âmes ! Car, dans l’arène, vous avez vaincu l’ennemi et prêché courageusement le Christ. Suppliez-le, nous vous le demandons, puisqu’il est bon, de sauver nos âmes.

TROPAIRE DE NOËL Mode 4

Ta Nativité, Christ notre Dieu, a fait luire dans le monde la lumière de la Connaissance. En elle, les adorateurs des astres apprirent d’un astre à t’adorer, Soleil de justice, et à te reconnaitre comme l’Orient venu d’en-haut. Seigneur, gloire à toi !

KONDAKION DE NOËL Mode 3

En ce jour la Vierge enfante l’Etre transcendant. La terre présente une grotte au Dieu inaccessible. Les Anges chantent sa gloire avec les bergers. Les Mages cheminent avec l’astre. Car pour nous vient de naître un enfant nouveau-né, le Dieu d’avant les siècles.

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents

Archives
Défilement vers le haut