Solennité du jour : 23 avril 2022 SAMEDI DE PAQUES

PREMIÈRE SEMAINE DE PÂQUES (Semaine du renouveau)

Tous les jours de cette semaine sont indifféremment appelés jours pascaux, comme s’ils ne faisaient qu’un avec le jour même de Pâques.

Leur ensemble constitue la Semaine du Renouveau, ainsi appelée parce que, grâce à la Résurrection du Christ, la créature entière se renouvelle, se restaure et s’élève, et parce que, tout au cours de cette semaine, les néophytes, qui avaient été baptisés au cours de la vigile pascale, gardaient les vêtements neufs (et blancs) qu’ils avaient reçus au baptême.

Durant toute cette semaine, la Liturgie se célèbre comme au dimanche de Pâques, excepté le propre de chaque jour ; toutes les fois que prêtre encense, il porte, dans sa main gauche, le cierge pascal fleuri ; les portes saintes de l’iconostase restent tout le temps ouvertes, car le Christ nous a ouvert les portes du ciel. On ne se met pas à genoux. Pas d’abstinence jusqu’à l’Ascension.

23 AVRIL Mémoire de l’illustre et grand martyr Saint GEORGES le Tropaiophore.

Saint Georges fut martyrisé en un lieu et à une époque inconnue. Certains disent qu’il acheva son martyre dans le village de Lydde en Palestine. Son culte se répandit dans tout l’univers, et l’on dit que sous Constantin le Grand on éleva en son honneur à Lydde même une église célèbre dont les Encénies sont fêtées le 3 novembre.

TROPAIRE Mode 4

Libérateur des captifs, providence des pauvres, médecin des malades, allié des rois, ô grand et glorieux martyr Georges, prie le Christ Dieu de sauver nos âmes.

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents

Défilement vers le haut