Solennité du jour : 22 janvier 2021

22 JANVIER Mémoire de l’apôtre Saint TIMOTHEE

et du saint martyr ANASTASE LE PERSE.

Saint Timothée, originaire de Lystres en Lycaonie, était fils d’un père païen et d’une mère juive ; A son premier voyage dans cette contrée, Saint Paul se l’attacha, et Timothée le suivit dans toutes ses missions. Quand l’Apôtre passa en Macédoine, il pria Timothée de rester à Ephèse. La tradition rapporte qu’il mourut martyr vers la fin du premier siècle.

Quant à Saint Athanase, il était d’origine persane. Frappé par l’implacable haine de Chosroès II contre les chrétiens et n’en voyant pas la cause, il décidé de connaître à fond leur doctrine. S’étant fait instruire de la foi chrétienne, il fut baptisé en Palestine par Modeste, patriarche de Jérusalem, et appelé Anastase au lieu de Magooundat, son premier nom. Il passa quelque temps dans les monastères de cette région. Quand survint la terrible invasion de Chosroès en Palestine, Anastase confessa courageusement sa foi, et après de multiples supplices fut décapité le 22 janvier 628. Son chef fut transféré dans la suite à Rome où il est encore vénéré dans l’église des saints martyrs Vincent et Anastase, à l’endroit appelé « Fontaine de Salvius ».

TROPAIRE DE SAINT TIMOTHEE Mode 4

Maitre en douceur, sobre en tout, revêtu d’une conscience droite comme il convient à un prêtre, tu as puisé au « Vase d’élection » les vérités ineffables. Tu as conservé la foi et mené à terme une course égale à la sienne, ô Pontife-Martyr Timothée. Prie le Christ Dieu de sauver nos âmes.

TROPAIRE DE SAINT ANASTASE Mode 4

Ton martyr, Seigneur, par son combat, a reçu de toi, notre Dieu, la couronne incorruptible. Avec ta force, il a terrassé les tyrans et brisé même l’audace impuissante des démons. Par ses supplications, ô Christ Dieu, sauve nos âmes.

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents

Archives
Défilement vers le haut