Solennité du jour : 1er avril 2022 Mémoire de notre sainte mère Marie l’Egyptienne

Mémoire de notre sainte mère MARIE l’ÉGYPTIENNE.

Sainte Marie l’Égyptienne remplissait les fonctions de chantre dans l’église de l’Anastasis à Jérusalem. Le démon en tirait occasion pour scandaliser un grand nombre de fidèles. Craignant d’être rendue responsable devant Dieu de tous ces scandales et d’ajouter ainsi à ses propres péchés ceux des autres, elle supplia Dieu de la délivrer du milieu de ces tentations. Un jour, le cœur tout contrit dans la crainte du Seigneur, elle descendit à la piscine de Siloé, puisa de l’eau dans un vase et l’emporta avec une corbeille de légumes cuits à l’eau. Elle quitta ainsi de nuit la Ville Sainte, se confiant à Dieu, qui la conduisit au désert où elle demeura 18 ans. Elle s’endoimit dans le Seigneur et fut ensevelie par les moines de la laure de Souca, dans sa propre grotte dont ils murèrent l’entrée. Elle vécut vers la fin du Ve ou au début du Vie siècle. Sa mémoire est également célébrée le 5e dimanche de Carême .

TROPAIRE Mode 8

En toi. Mère, s’est conservée sans défaut la divine image. Prenant ta croix, tu as suivi le Christ. Par tes propres œuvres, tu as enseigné à mépriser la chair qui passe et à s’occuper de l’âme, créature immortelle. Aussi ton âme, ô bienheureuse Marie, se réjouit-elle avec les anges.

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents

Défilement vers le haut