Solennité du jour : 1 SEPTEMBRE 2021 Commencement de l’indiction ou du NOUVEL AN. — Mémoire de notre saint Père SIMÉON LE STYLITE. — SYNAXE DE LA TRÈS SAINTE MÈRE DE DIEU aux Miasènes. — Mémoire du saint martyr AEITHALAS ; des QUARANTE SAINTES FEMMES et du diacre AMMON leur guide ; des saints martyrs CALLISTE, ÉVODE et HERMOGÈNE, frères ; enfin, mémoire du juste JOSUÉ, fils de Navé, et commémoraison du GRAND INCENDIE.

L’Indiction est un cycle de quinze ans, qui a commencé l’an 312 après Notre Seigneur, sous Constantin le Grand. L’année de l’indiction commence à Constantinople le 1er septembre. Dans l’Empire d’Occident, le début en était fixé au 24 septembre ; l’Église Romaine eut différentes dates : le 1er janvier, le 25 décembre et le 25 mars, selon les pays.

Saint Simeon naquit aux environs d’Antioche. Ses parents lui ayant confié dès son bas âge le soin de paître les brebis, il quitta tout et s’en vint auprès d’un certain moine du nom d’Héliodore, supérieur i d’une laure appelée Mandras, pour mener la vie monastique. Il passa dix ans dans cette laure. Mais, dépassant le stade de la vie cénobitique et épris de l’amour de la solitude, il vint tout d’abord au village de Télanisos ; puis il vécut successivement sur plusieurs colonnes, de plus en plus élevées, et mourut en 459.

La Synaxe de la Très Sainte Mère de Dieu des Miasènes se célèbre en l’honneur d’une icône miraculeuse de la Vierge, jetée, par crainte des Iconoclastes, dans l’étang de Ghazour et retrouvée, dans la suite, intacte ; elle est vénérée au monastère des Miasènes, près de Mélitène : en Arménie.

Saint Aeithalas souffrit le martyre en Perse, sous le roi Sapor II, en 355 Les quarante saintes femmes étaient originaires d’Héraclée, en Thrace. Elles avaient pour guide le diacre Ammon, qui les instruisait de ce qui concerne le royaume des cieux. Elles moururent sous le tyran Licinius, vers 321- 323.

Josué, fils de Navé, fut le serviteur puis le successeur de Moïse le Législateur. Après avoir traversé le Jourdain avec l’arche, il s’empara de Jéricho et des autres cités habitées par les nations étrangères ; il introduisit les Israélites dans la Terre Promise et la partagea avec eux.

Le Grand Incendie de Constantinople eut lieu en 461, sous l’Empereur Léon le Grand. Il dévora durant quatre jours là plus grande partie de la ville, et ne cessa complètement que le septième jour.

TROPAIRE DE L’INDICTION Mode 2.

Auteur de la création entière, qui as soumis à ton propre pouvoir les moments et les temps, bénis le cycle de l’année que ta bonté nous accorde. Seigneur. Garde en paix nos gouvernants (ou nos rois), ainsi que ta ville, les prières de la Mère de Dieu, et sauve-nous.

TROPAIRE DE SAINT SIMÉON STYLITE Mode 1.

Tu es devenu, ô Bienheureux, une colonne de patience et l’émule des anciens patriarches : de Job dans ses souffrances, de Joseph dans ses épreuves. Créature corporelle que tu étais, tu as imité le genre de vie des anges. Siméon, notre bienheureux Père, prie le Christ Dieu de sauver nos âmes.

TROPAIRE DE LA SAINTE MÈRE DE DIEU Mode 7.

Salut, ô pleine de grâce. Vierge Mère de Dieu, havre et avocate du genre humain ! C’est de toi que s’est fait chair le Sauveur du monde. Seule tu es Mère et Vierge, toujours bénie et comblée de gloire. Prie le Christ Dieu de donner la paix au monde entier.

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents

Défilement vers le haut