Solennité du jour : 22 décembre 2020

22 DECEMBRE Mémoire de la sainte et grande martyre ANASTASIE.

Sainte Anastasie, romaine d’origine, vierge d’une beauté remarquable, riche et vertueuse, était fille de Pretexastus et de Phaustie qui l’instruisit dans la foi chrétienne. Elle fut mariée à un jeune homme débauché et impie, nommé Publius Patricius. Devenue veuve bientôt après, elle parcourait en secret les demeures des pauvres et les prisons des martyrs, et procurait à tous le nécessaire, nettoyant leurs plaies, déliant leurs chaînes et soignant leurs infirmités. Aussi fut-elle surnommée la Pharamacolytria. Mais la chose ayant été découverte, la sainte dut saisie par les serviteurs de Dioclétien, et après plusieurs tortures, termina son martyre par le feu, vers 290.

TROPAIRE DE SAINTE JULIENNE Mode 4

Ta brebis, au Jésus, crie d’une voix forte : « Mon époux, c’est toi que j’aime, c’est pour te chercher que je combats, c’est avec toi que je suis crucifiée et ensevelie par ton baptême. Pour toi je souffre, afin de régner avec toi. Pour toi je meurs, afin de vivre en toi. Accueille, comme  victime sans tache, celle qui par amour est immolée pour toi. » Par son intercession, ô Miséricordieux, sauve nos âmes.

KONDAKION DE LA VIGILE DE NOËL Mode 3

La Vierge, en ce jour, vient enfanter dans une grotte, d’une manière indicible, le Verbe d’avant les siècles. Univers, à cette nouvelle, tressaille de joie ! Avec les anges et les bergers, glorifie celui qui a voulu se montrer enfant nouveau-né, lui de Dieu d’avant les siècles.

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents

Archives
Défilement vers le haut