Solennité du jour : 14 janvier 2021

14 JANVIER CLOTURE DE LA FETE DE L’EPIPHANIE,

et mémoire de nos SAINTS PERES, MASSACRES AU SINAÏ ET A RAITHO.

Sous le règne de Dèce (249-251), une sanglante persécution fut dirigée contre les chrétiens de tout l’empire, mais particulièrement en Egypte, sous le préfet Sabinus. Un grand nombre de chrétiens abandonnèrent le monde et vinrent mener la vie monastique sur le Mont Sinaï, soumis à Dieu seul et se nourrissant d’herbes sauvages. La haine du diable excita contre eux la sauvage tribu des Blemmyes, nomades des rives de la Mer Rouge depuis l’Arabie jusqu’en Egypte, lesquels, poussés par l’appât du butin, vinrent à plusieurs reprises piller les moines : une première fois sous Dioclétien en 305, une deuxième fois sous Valens, le 28 décembre 370, et enfin en 400 sous Arcadius. Mais, ne trouvant que des nattes de jonc et des moines vêtus de cilices, ces nomades, exaspérés, s’en prirent aux moines eux-mêmes qu’ils massacrèrent au Sinaï et à Raïtho (Tour). Les pères nous ont transmis une fête collective de tous ces moines au 14 janvier. Pour protéger les moines contre les Blemmyes et autres Barbares, le pieux empereur Justinien bâtit en 527 le célèbre monastère de la sainte montagne du Sinaï, appelé depuis le IXème siècle : Monastère de Sainte Catherine.

TROPAIRE Mode 4

Dieu de nos Pères, qui nous traites toujours selon ta clémence, ne détourne pas de nous ta pitié, mais, par leurs supplications, dirige en paix notre vie.

TROPAIRE Mode 4

Dans ton batême, au Jourdain, Seigneur, s’est manifestée l’adoration de la Trinité. Car la voix du Père te rendait témoignage, en te nommant Fils Bien-Aimé, et l’Esprit, sous forme de colombe, confirmait cette parole inébranlable, Christ Dieu, qui as paru et illuminé le monde, gloire à toi !

HYPAKOI Mode 2

En illuminant la créature entière par ta manifestation, l’océan amer de l’incrédulité a fui ; le Jourdain, coulant vers son embouchure, a reculé, nous élevant vers le ciel. Elève-nous, Christ Dieu, vers les hauteurs de tes divins commandements, par les prières de ta Mère, et fais-nous miséricorde.

KONDAKION Mode 4

Tu es apparu aujourd’hui à l’univers, Seigneur, et ta lumière s’est montrée à nous, qui, en toute connaissance, te chantons : tu es venu, tu es apparu, Lumière inaccessible.

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents

Défilement vers le haut