Solennité du jour : 13 avril 2021 MARDI DE LA SEMAINE DE L’APÔTRE THOMAS

MARDI DE L’APÔTRE S. THOMAS (dimanche après Pâques)

TROPAIRE Mode 7.

Bien que le sépulcre fût scellé, tu es sorti du tombeau, ô Christ Dieu, notre Vie. Les portes étant bien closes, tu t’es présenté aux disciples, toi la Résurrection de tous, renouvelant en nous par leur intermédiaire l’Esprit de droiture, selon ta grande miséricorde.

Thomas n’avait pas eu plus confiance en Pierre que les autres apôtres n’avaient cru les saintes femmes. Mais lorsqu’ils furent convaincus par l’évidence même du fait, Thomas demeura récalcitrant, croyant les autres victimes d’hallucination. Il voulait toucher les blessures du Seigneur, il ne se fiait qu’à lui-même.

Apprenons à avoir pour ceux qui doutent la même indulgence que le Christ. Sept jours durant, il abandonna Thomas à ses dénégations obstinées. Puis, il daigna satisfaire sa curiosité. Et c’est à Thomas, l’incrédule, qu’échappa le premier acte de foi explicite en la divinité du Ressuscité : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »

Mais, heureux, dit Jésus, ceux qui croient sans avoir vu. Thomas lui-même en était. Comme l’a très bien dit S. Grégoire, ayant vu l’humanité glorieuse de Jésus, il a cru à sa divinité, ce qui est le véritable acte de foi.

La foi était plus facile aux apôtres, qui avaient joui de la présence du Seigneur. Mais nous ne devons pas oublier que le Seigneur nous a promis, à nous aussi, sa présence intérieure, en compagnie du Père et du Saint Esprit, présence qui rend la foi plus facile et plus douce.

13 AVRIL Mémoire de notre saint père et confesseur MARTIN, Pape de Rome.

Saint Martin naquit en Tyrrhénie, la Toscane actuelle, vers la fin du Vie ou le commencement du Vile siècle. Apocrisiaire du Siège Apostolique à Constantinople, il fut élu évêque de Rome en 649. Dans le mois d’octobre de cette même année, il convoqua un synode local au Latran contre les Monothélites : Théodore évêque de Pharan, Cyrus patriarche d’Alexandrie, et trois archevêques de Constantinople : Sergius (610-638), Pyrrhus (638-641) et Paul son successeur. Là il proclama la foi orthodoxe dans des lettres publiques, définit le dogme chrétien et rejeta l’hérésie, de concert avec le synode réuni par lui. Saint Sophrone de Jérusalem étant mort en 638 et le siège patriarcal de Jérusalem restant longtemps vacant, Saint Martin établit Jean évêque de Philadelphie topotérète des sièges d’Antioche et de Jérusalem troublés par les hérétiques, lui enjoignant « en vertu du pouvoir apostolique à lui confié par le Seigneur, par l’intermédiaire de Saint Pierre, de rectifier ce qui était défectueux et d’établir dans chaque ville des évêques, des prêtres et des diacres. » Il déposa Paul, archevêque de Thessalonique, qui avait acquiescé à l’hérésie. Alors l’empereur Constant le manda de Rome en 653, le déposa publiquement et l’emprisonna dans le prétoire, puis l’envoya en exil à Cherson en 655. Là il termina courageusement sa vie et s’endormit dans le Seigneur le 16 septembre 656.

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents

Archives
Défilement vers le haut