Solennité du jour : 18 avril 2022 LUNDI DE PAQUES

PREMIÈRE SEMAINE DE PÂQUES (Semaine du renouveau)

Tous les jours de cette semaine sont indifféremment appelés jours pascaux, comme s’ils ne faisaient qu’un avec le jour même de Pâques.

Leur ensemble constitue la Semaine du Renouveau, ainsi appelée parce que, grâce à la Résurrection du Christ, la créature entière se renouvelle, se restaure et s’élève, et parce que, tout au cours de cette semaine, les néophytes, qui avaient été baptisés au cours de la vigile pascale, gardaient les vêtements neufs (et blancs) qu’ils avaient reçus au baptême.

Durant toute cette semaine, la Liturgie se célèbre comme au dimanche de Pâques, excepté le propre de chaque jour ; toutes les fois que prêtre encense, il porte, dans sa main gauche, le cierge pascal fleuri ; les portes saintes de l’iconostase restent tout le temps ouvertes, car le Christ nous a ouvert les portes du ciel. On ne se met pas à genoux. Pas d’abstinence jusqu’à l’Ascension.

18 AVRIL Mémoire de notre saint père JEAN, disciple de saint Grégoire le Décapolite.

Saint Jean, dès son enfance, détesta le monde et s’attacha au Christ. Il s’adressa à Saint Grégoire le Décapolite, se fit moine sous sa conduite et ne le quitta plus désormais, partageant ses combats et servant le Seigneur. Il excella si bien dans l’obéissance, devint si docile et si empressé que Saint Grégoire se réjouissait à son sujet et glorifiait Dieu. A la mort de son maître, il émigra dans un pays étranger et inconnu, pour imiter plus parfaitement le Christ qui, pour nous, se fit étranger et naquit sur une terre étrangère. Il se rendit ensuite en Terre Sainte et se retira à la laure de Saint Chariton pour s’adonner pleinement à la pratique des vertus. C’est là qu’il rendit saintement son âme à Dieu.

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents

Défilement vers le haut