Solennité du jour : 9 OCTOBRE 2021 Mémoire du saint apôtre JACQUES fils d’Alphée, de notre saint père ANDRONIQUE, de sa femme Sainte ATHANASIE.

Selon l’opinion de certains Pères de l’Église Orientale, de Saint Épiphane de Chypre et de Saint Grégoire de Nysse en particulier, l’Apôtre Jacques, fils d’Alphée, serait distinct de Jacques, frère du Seigneur ; aussi le fête-t-on à part aujourd hui.

Frère de Jean l’Évangéliste, il fut appelé en même temps que lui par le Seigneur et, comme lui, fut témoin de la Transfiguration. Jésus les appela tous deux « Boanargès », c’est-à-dire « fils du tonnerre ». C’est Jacques qui, le premier parmi les Apôtres, versa son sang en témoignage du Christ, dans la ville de Jérusalem. On le surnomme Jacques le Majeur pour le distinguer de Jacques le Mineur, « frère du Seigneur » et premier évêque de Jérusalem.

Saint Andronique serait, d’après la tradition, originaire d’Antioche de Syrie. Après avoir mené la vie ascétique en compagnie de sa femme, Sainte Athanasie, il mourut en Égypte à un âge avancé, au Vème siècle.

TROPAIRE DE L’APÔTRE JACQUES Mode 3.

Saint Apôtre Jacques, intercède auprès du Dieu miséricordieux afin qu’il accorde à nos âmes le pardon des fautes.

TROPAIRE DE SAINT ANDRONIQUE Mode 1.

Citoyen du désert et ange dans la chair, tu es devenu thaumaturge, ô notre Père théophore Andronique. Par le jeûne, les veilles et la prière, tu as reçu les dons célestes pour guérir les malades et les âmes de ceux qui, avec toi, ont recours à toi. Gloire à celui qui t’a donné la force ! Gloire à celui qui t’a couronné ! Gloire à celui qui, par toi, accorde à tous la guérison !

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents

Défilement vers le haut