Solennité du jour : 28 SEPTEMBRE 2021 Mémoire de notre saint père CHARITON.

Saint Chariton naquit à Iconium, dans l’éparchie de Lycaonie. Sous l’Empereur Dioclétien, il fut traduit devant le tribunal du consul, et par la force de sa parole il le convainquit d’erreur et confessa courageusement le Christ. Quatre hommes l’étendirent par terre, le frappèrent et le torturèrent par le feu. Délivré de prison, il se réfugia en Égypte. Après l’édit libérateur de Constantin le Grand en 313, il se rendit en Palestine et là il convertit en église une grotte dans un lieu appelé Pharan, pour y pratiquer la vie ascétique (330). Mais bientôt il dut quitter cet endroit pour fuir les multitudes qui venaient vers lui, et se retirer sur la montagne de Doucas, dans les grottes des environs de Jéricho (340). Voyant qu’un grand nombre de frères s’étaient assemblés autour de lui, il bâtit, près de l’endroit appelé Thécoué, une troisième laure, en syriaque Souka, qui veut dire « monastère »; on l’appelle aussi: «l’ancienne laure » ou «la laure de Saint Chariton ». Avant de mourir, notre Saint revint à Pharan et là il rendit l’âme en paix en 350.

TROPAIRE Mode 8.

Par les flots de tes larmes, tu as fait fleurir le désert aride ; par tes profonds gémissements, tu as fait rendre à tes souffrances des fruits au centuple. Tu es devenu par tes miracles un brillant flambeau pour l’univers. Prie le Christ Dieu, ô bienheureux Père Chariton, de sauver nos âmes.

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents

Défilement vers le haut