Solennité du jour : 25 mars 2021

25 MARS ANNONCIATION DE LA TRES SAINTE MERE DE DIEU, NOTRE DAME ET TOUJOURS VIERGE MARIE.

Cette fête nous rappelle l’Incarnation du Verbe Divin dans le sein de la Vierge Marie. Ce mystère mérite à Marie son plus beau nom : « Théotokos », Mère de Dieu. C’est ce titre qui lui a valu toutes ses grâces. Et c’est pourquoi l’Ange la salue en ce jour : « Salut, Pleine de grâces, le Seigneur est avec toi. Tu es bénie entre toutes les femmes ».

Devenant la mère du nouvel Adam, Marie devint par le fait même Mère de toute la race humaine rachetée. Par son acceptation volontaire (« qu’il me soit fait selon ta parole »), elle participe activement – seule créature – à la réalisation de ce mystère grandiose par lequel sera sauvée l’humanité. « Toutes les générations me proclameront bienheureuse », s’écrie-t-elle dans son enthousiasme. C’est pourquoi l’Eglise aujourd’hui, au nom de l’humanité tout entière, rend à la Vierge Mère de Dieu les honneurs tout à fait exceptionnels auxquels elle a droit.

La date du 25 mars a été choisie en fonction du 25 décembre. Primitivement, l’Annonciation de l’Archange Gabriel à la Vierge Marie se trouvait incluse dans le cycle de la Nativité. La tradition syrienne lui consacre encore les deux dimanches qui précèdent Noël. En Occident, on la retrouve aujourd’hui dans le rite ambrosien sous le nom de « Dimanche de l’Incarnation », tandis que le rite mozarabe en Orient et en Occident. C’est à l’influence de Constantinople que la date du 25 mars doit son extension universelle. On l’y trouve déjà en 692 dans les Actes du Concile « In Trullo ». Elle aurait été introduite en Occident par le Pape Léon II (681-683), qui était un Sicilien de culture grecque.

TROPAIRE DE LA VIGILE, Mode 4

C’est aujourd’hui le début de notre salut et la manifestation du mystère éternel. Le Fils de Dieu devient Fils de la Vierge, et Gabriel annonce la Grâce. C’est pourquoi nous crions avec lui à la Mère de Dieu : « Salut, Pleine de grâce, le Seigneur est avec toi ».

KONDAKION DE LA VIGILE, Mode 8

Invincible chef d’armée, à toi les accents de victoire ! Libérée du danger, ta Ville, ô Mère de Dieu, t’offre les hymnes de reconnaissance. Toi, dont la puissance est irrésistible, de tout péril délivre-moi, pour que je puisse t’acclamer : Salut à toi, Epouse et Vierge !

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents

Défilement vers le haut