Solennité du jour : 24 juillet 2022, Mémoire de la sainte et grande martyre CHRISTINE.

Sainte Christine subit le martyre, croit-on, à Tyr en Phénicie, sous l’empereur Septime Sévère, vers l’an 220. On raconte qu’elle était fille d’un chef d’armée, du nom d’Urbain, qui l’enferma dans une tour très haute avec des idoles d’or et d’autres matières précieuses. Mais Sainte Christine, songeant que des objets inanimés faits de main d’homme ne pouvaient être des dieux, regarda le ciel et, reconnaissant le Créateur par l’intermédiaire de ses créatures, brisa les idoles de son père et en distribua les morceaux aux pauvres… Elle subit d’atroces tortures, et mourut sous les coups.

TROPAIRE Mode 4.

Ta brebis, ô Jésus, crie d’une voix forte : « Mon époux, c’est toi que j’aime, c’est pour te chercher que je combats, c’est avec toi que je suis crucifiée et ensevelie par ton baptême. Pour toi je souffre, afin de régner avec toi. Pour toi je meurs, afin de vivre en toi. Accueille, comme victime sans tache, celle qui par amour est immolée pour toi. » Par son intercession, ô Miséricordieux, sauve nos âmes.

Liturgicon, Missel byzantin à l’usage des fidèles, Mgr. Néophytos Edelby

Défilement vers le haut